Mes (petites) femmes ...

Publié le par Pluie d'étoiles

Mes (petites) femmes ...

Ce matin,j'ai lu quelques articles sur cette journée du 8 mars. Journée des droits de la femme.

C'est un sujet qui me tient à coeur,mais surtout en tant que mère. Moi ça va, c'est bon. J'ai grandi, et après avoir supporté/ subi quelques dérives sexistes, plus ou moins violentes, je pense être assez forte maintenant pour me défendre au quotidien.

Mais mes filles ? J'y pense depuis ce matin. Elles ont la chance d'être nées dans un pays où elles sont libres .

- Elles pourront aller à l'école ( et là, je me dis "seront-elles traitées différemment parce qu'elles sont des filles ?", ce que certaines études ont prouvé...)

- Elles pourront faire le métier de leur choix ( et là je me dis "quelle part de libre arbitre, dans ce choix ?Et si elles veulent faire boucher ? ou ébéniste? )

- Elles pourront aimer librement (et là je me dis "librement ?" ... en tout cas plus librement qu'ailleurs)

- Elles pourront voter, divorcer, faire des enfants ou pas, voyager ou pas, sortir dans la rue seule ou pas, conduire, s'habiller comme elles le voudront ...

Bref. Elles auront une sacrée liberté par rapport à d'autres petites filles, nées ailleurs ou à une autre époque.

Ouais.

Sauf que plein de questions restent en suspens. Des doutes.

Des petits cailloux dans les escarpins.

J'entends déjà des petits commentaires, ça et là :

-"le rose c'est pour les filles"

- "Moi je pleure pas, même si je suis une fille"

- "hein ouais, les filles elles ont quand même le droit de faire du toboggan?"

-"je peux jouer avec les voitures, maman ? Ilenzo il dit que j'ai pas le droit, c'est que pour les garçons"

- "Alexia elle dit que je suis moche parce que je suis toujours décoiffée comme une sorcière"

- "Moi j'aime bien Spiderman et Hulk. Hein, c'est pas grave ?"

Bah non, c'est pas grave ma puce. Et tu as raison de donner des coups de pieds aux garçons qui t'embêtent. De dire tout haut quand quelque chose te dérange. Tu as le droit de ne pas porter de robe parce que c'est la galère pour grimper aux arbres. De froncer les sourcils quand on te dit que tu n'es pas forte parce que "t'es une fille".

Oui, toute petite, déjà, à 4 ans, tu te demandes si ce n'est pas mieux d'être un petit garçon. Tu es la seule petite fille tolérée aux anniversaires des garçons, parce que tu n'as pas peur de te salir, tu rues dans les brancards, et tu fais des blagues à tout va. Certaines mamans sont étonnées de voir une "si jolie petite fille" être à l'égale de leurs bambins (je suis gentille, parce que pour certains, tu les coiffes laaaargement au poteau, ma bichette :au lancer de poids, tu serais sûrement la meilleure de ta classe ! : ) ... Tu ne rentres pas dans une case ...

Tant mieux.

Je te souhaite de garder ce caractère, cette ténacité et cette gouaille tout au long de ta vie de femme. Parce qu'en grandissant, on ne te parlera plus des couleurs que tu portes, ou des jeux qui t'amusent le plus. Parfois, tu sentiras un petit quelque chose dans un regard, une parole, qui te fera tiquer. On voudra te remettre "à ta place".

Alors j'espère, ma petite poulette, que la petite Jade aux yeux noirs que je connais saura se réveiller pour se faire entendre et prendre SA place.

Une place choisie, librement

Publié dans Liberté

Commenter cet article